Modemparis.fr
Paris

Conseil de Paris

"Supprimons les jetons de présence au sein des SEM parisiennes"

15 Décembre 2014

Maud Gatel est intervenue au Conseil de Paris pour demander la suppression des jetons de présence au sein des SEM parisiennes : "un système aussi désuet qu'injuste et coûteux".

À l’heure des efforts pour le moins significatifs que nous exigeons de la part de nos concitoyens et que traduit le budget de notre collectivité, il serait bienvenu de renoncer à un système aussi désuet qu’injuste et coûteux.

Aujourd’hui, 14 SEM parisiennes donnent lieu à rémunération pour leurs membres. Les autres organismes ne sont pas concernés, notamment les plus récents, ce qui démontre bien que la pratique des jetons de présence est le fruit de l’histoire, que rien ne justifie aujourd’hui. Siéger dans ces SEM fait partie de notre responsabilité d’élus, comme le fait de participer aux travaux d’autres instances, commissions, conseils, ou organes consultatifs qui ne donnent pas lieu à une rémunération supplémentaire.

Cette pratique est également coûteuse puisqu’elle représente 341 457 euros. Leur suppression permettrait de dégager des marges de manœuvre, soit pour le fonctionnement quotidien des SEM parisiennes, soit à travers la baisse équivalente des subventions de la ville à ces organismes.

Depuis le début de la mandature, le groupe UDI-MoDem s’est toujours opposé à ces rémunérations, tant pour les membres que pour les présidents des organismes concernés.

Lors de la communication sur la déontologie, nous demandions qu’un débat soit ouvert sur cette question. Par ce vœu, nous réitérons notre souhait et proposons la mise en place d’un groupe de travail au sein de notre Assemblée afin d’évaluer la pertinence de cette pratique et que la suppression des jetons de présence soit clairement envisagée.

À l’heure où nous exigeons de nos concitoyens des efforts sans précédents, nous nous honorerions à nous imposer volontairement de revenir sur ces acquis anachroniques. La remise en cause de cette pratique constituerait un acte symbolique fort, répondant à un souci de solidarité, de justice sociale et de bonne gestion des finances publiques. Je ne doute pas que cette volonté soit partagée sur tous les bancs de cette assemblée.

Je vous remercie.

Toutes les interventions