Modemparis.fr
Paris

Conseil de Paris

Fermeture des voies sur berges rive droite: "les conditions ne sont pas encore réunies"

30 Mars 2016

Maud Gatel, Conseillère de Paris, intervenait lors du Conseil de Paris du 30 mars 2016 au sujet du calendrier du projet d’aménagement des berges rive droite: le projet doit envisager de véritables solutions alternatives.

Le groupe Les Républicains, en reprenant notre vœu sur le report du calendrier du projet d’aménagement des berges rive droite, nous donne l’occasion de reparler d’un projet majeur pour la capitale et la métropole. Et j’espère que ce nouveau débat, et les réponses qui seront apportées, laisseront de côté postures et dogmatisme car ce débat structurant mérite mieux.

Rappelons que le Centre proposait dès 2008 la suppression de cette autoroute urbaine d’un autre âge qui défigure Paris et empêche que soit renoué le lien entre les Parisiens et la Seine. Un aménagement des berges permettant un meilleur partage de l’espace public, et contribuant à l’impérieuse nécessité de lutter contre la pollution. Avoir été parmi les premiers promoteurs de cette mesure nous rend particulièrement exigeants. Et tout concourt à démontrer que les conditions permettant l’adhésion de tous ne sont pas aujourd’hui réunies.

Comme en novembre, nous vous exhortons à prendre le temps.

Prendre le temps de la concertation, notamment avec les communes métropolitaines, qui sont au moins aussi concernées que notre assemblée par les conséquences de ce projet en terme de report de circulation.

Prendre le temps de proposer de réelles alternatives en matière de transport en commun. Ceux-ci sont aujourd’hui déjà totalement saturés. Et dans votre projet, aucune alternative n’est envisagée avant 2020.
Par ailleurs, je rappelle le calendrier de rénovation des voies du RER A, dont on sait combien il est vital. Le tronçon parisien de la ligne la plus empruntée d’Europe sera fermé tous les étés jusqu’en 2018. Un élément pourtant non pris en compte dans le calendrier proposé dans le projet actuel.

Prendre le temps d’une ambition globale : compte tenu du caractère structurant des berges rive droite, il ne peut être pensé sans tenir compte de son environnement. Prenons le temps de déterminer un plan global des déplacements, pour les particuliers, les professionnels, les services de secours... Un plan conçu en tenant compte des fermetures des berges et de l’aménagement des zones 30. En pensant les reports de circulation et en intégrant les questions de logistique urbaine.

Enfin, prendre le temps de l’innovation. Et mettre à profit cette période pour lancer un appel à projets innovants, afin que chacun, Parisien, Francilien, puisse se saisir de ce projet de réaménagement des berges. Il est en effet étonnant que sur un sujet d’une telle importance, le projet ne se construise pas de la manière la plus ouverte et la plus collaborative possible. A contre-courant de « Réinventer la Seine ». A contre-courant du point de vue et de la méthode de « Réinventer la Seine ».

Le groupe UDI-MoDem souhaite la réussite de ce projet. Que les Parisiens et les Franciliens se l’approprient. Pour faire évoluer le visage de notre ville et l’adapter aux enjeux du XXIe siècle.
Mais pas de manière coercitive, imposée, subie. Cela doit se faire avec du dialogue, de la concertation, du pragmatisme et en proposant de véritables solutions alternatives.

Je vous remercie.

Toutes les interventions