Modemparis.fr
Paris

Conseil de Paris

Maud Gatel propose une politique active pour endiguer le jet des 60 tonnes de mégots à Paris

1 Octobre 2015

Maud Gatel a fait adopter un voeu à l’unanimité visant à lutter contre la pollution liée aux mégots. Chaque année, ce sont 350 tonnes qui sont ramassés dans les rues de Paris mais trop de mégots, contenant 250 substances toxiques, finissent encore dans les caniveaux, notamment aux abords des terrasses, polluant ainsi les eaux franciliennes. Le SYNHORCAT, le syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs, a réagi à cette proposition en affirmant que ses adhérents prendraient toute leur part à la lutte contre les jets des mégots.

Chaque année, ce sont près de 350 tonnes de mégots qui sont collectés par les agents de la ville. Mais des volumes importants finissent dans les caniveaux et polluent les eaux franciliennes compte tenu des 250 substances toxiques contenues dans les cigarettes.

La politique de sensibilisation des Parisiens à la nécessité de jeter les mégots de cigarette et en parallèle l’installation d’éteignoirs sur les poubelles de rue vont indéniablement dans le bon sens.

Mais il nous apparaît nécessaire d’aller au-delà, en s’appuyant sur toutes les parties prenantes.
C’est l’objet de ce vœu par lequel nous souhaitons que les restaurateurs et les cafetiers accompagnent le mouvement engagé et prennent toute leur part à la lutte contre cette pollution. Trop souvent en effet, les clients des établissements jettent leurs cigarettes par terre qui finissent dans le caniveau.

On l’a vu avec la lutte contre le bruit, les restaurateurs et les cafetiers sont des relais précieux pour la mise en œuvre de la politique de la ville. Dès lors, nous proposons que les cafetiers soient incités à participer pleinement à la lutte contre les jets de mégots, via une politique de sensibilisation invitant les clients à utiliser les cendriers mis à leur disposition. Parallèlement, nous souhaitons qu’un bilan annuel du nombre de contraventions pour jet de mégot soit fait afin d’évaluer la politique la lutte contre cette pollution.

Je vous remercie.

Toutes les interventions