Modemparis.fr
Paris

Conseil de Paris

Eclairages à Paris: "limitons la nuisance et favorisons la sobriété énergétique de notre ville"

16 Février 2016

Dans un vœu déposé en séance du Conseil de Paris, Maud Gatel et les élus du groupe UDI-MoDem proposent la mise en place d’un groupe de travail pour limiter les nuisances pour les Parisiens, la faune et la flore et favoriser la sobriété énergétique de notre ville

La nuit, la lumière nuit.

Les effets de la lumière sur la santé, mais également sur la biodiversité, ont été démontrés. Or les Parisiens sont particulièrement exposés : éclairage public, enseignes lumineuses, signalisation d’urgence, les sources sont multiples.

Il ne s’agit en aucun cas d’éteindre la ville-lumière. Mais de permettre d’illuminer mieux et de manière plus sobre sur le plan écologique.

Mieux illuminer nos rues pour plus de quiétude et au service de la santé publique ; mieux illuminer nos monuments pour encore mieux les valoriser. Mieux éclairer l’espace public en tenant compte aussi des nécessaires économies d’énergie.

Et éteindre la lumière quand sa justification n’est pas avérée. La législation aujourd’hui en vigueur à Paris est en effet une traduction particulièrement souple de la loi sur le Grenelle de l’environnement et permet de maintenir les enseignes lumineuses allumées, même lorsque l’activité a cessé.

C’est la raison de ce vœu qui propose la mise en place d’un groupe de travail comprenant les différentes parties prenantes – riverains, commerçants, associations de protection de la nature – pour trouver l’équilibre entre l’indispensable et le superflu, limiter ainsi les nuisances pour les Parisiens, la faune et la flore et favoriser la sobriété énergétique de notre ville.

Maud Gatel

 

Toutes les interventions