Modemparis.fr
Paris
Accueil > Article > Fiasco du Vélib à Paris: Maud Gatel dénonce "la légèreté coupable dont la ville a fait preuve"

Fiasco du Vélib à Paris: Maud Gatel dénonce "la légèreté coupable dont la ville a fait preuve"

7 Février 2018

Dans un Vœu au Conseil de Paris, Maud Gatel dénonce la « légèreté coupable dont la Ville a fait preuve dans la gestion du projet et l'opacité de mise face aux retards qui n'ont été ni anticipés ni traités ».

Vœu du Groupe UDI-MoDem.

Tout a été dit sur les raisons qui ont conduit au fiasco que nous connaissons :

  • La légèreté coupable de la ville dans la gestion du projet, son absence totale d’anticipation
  • Son mépris face aux interrogations et craintes que nous avons portées depuis près d’un an sur le sujet
  • L’opacité de mise face aux retards, annoncés pourtant dès la fin de l’année 2017, mais absolument pas anticipés et traités.

Autant d’ingrédients qui expliquent le fiasco que nous connaissons aujourd’hui avec l’interruption de service de Vélib.

Ce qui n’a pas été suffisamment dit en revanche, c’est que si la compétence a été transférée au Syndicat mixte Vélib métropole, l’exécutif parisien reste le grand décisionnaire malgré sa propension à se dédouaner de ses responsabilités.

Ce vœu est un vœu « droit de suite ». En novembre dernier, en réponse à notre vœu, vous aviez pris l’engagement, devant le conseil de Paris, de dédommager les abonnés Vélib.

Le principe était acté alors qu’elle ne fut pas notre surprise quand l’annonce a été faite que le dédommagement consisterait en 3 heures gratuites pour tester le vélib électrique. La bronca faisant suite à cette déclaration vous a conduit à annoncer le remboursement d’un mois. Pour nous, c’est encore largement insuffisant.

Nous demandons donc pour les utilisateurs de Vélib :

  • Le remboursement de leur abonnement à hauteur de 6 mois
  • La prolongation de la remise de 50% sur les mensualités d’avril et des mois suivants jusqu’à ce que le service soit totalement opérationnel pour les nouveaux abonnés.
  • Une information précise sur le calendrier d’ouverture des stations.
  • Et plus généralement, que la ville s’assure du respect du cahier des charges par l’opérateur.

Nous sommes bien conscients que cela ne compensera en rien le préjudice subi par les utilisateurs de Vélib. Mais ce serait au moins le signe que la ville prend enfin ses responsabilités. Car même si elle a tendance à reporter la faute sur d’autres, c’est bien sa responsabilité qui est engagée.

Je vous remercie.

Agenda

19/12/18 à 20:00

Réunion des Démocrates du Ve arrdt

Voir tout l'agenda