Modemparis.fr
Paris
Accueil > Article > Au conseil de Paris Séverine de Compreignac interpelle l'exécutif sur la gestion de la société d'exploitation de la Tour Eiffel

Au conseil de Paris Séverine de Compreignac interpelle l'exécutif sur la gestion de la société d'exploitation de la Tour Eiffel

23 Juillet 2020

Séverine de Compreignac et le Groupe MoDem interpellent l'exécutif sur les suites qu'il entend donner au rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la Société d’exploitation de la Tour Eiffel.

Madame la Maire,
Chers Collègues,

Ce rapport de la Chambre régionale des Comptes est passionnant. A chaque page ou presque sa surprise… Mais au-delà des critiques, la chambre nous livre de nombreuses pistes qui ne sont pas inintéressantes pour réformer, avancer ou rationaliser.
La forme de la société d’abord. Elle ne semble pas adaptée et mériterait sans doute des changements majeurs. Ne serait-ce que par égard pour les élus – et les services, qui doivent bénéficier de tous les éléments pour la contrôler (et je comprends que ça n’est pas le cas) ; par égard aussi pour les finances de la Ville, qui bénéficient d’une redevance amputée du fait d’une gestion « peu anticipatrice » ; par égard pour les parisiens surtout dont l’un des monuments majeurs est mal exploité, bien mal. Sur ce sujet, ne soyons pas dogmatique : le choix fait dans les années passées n’est manifestement pas le bon, réfléchissons donc à une forme plus adaptée. D’ailleurs, la CRC ouvre des voies, dont celle qui permettrait de bénéficier des dispositifs de mécénat d’entreprises, ce qui serait loin d’être inutile et sûrement très attrayant pour des financeurs, sur l’un des monuments le plus visité de France !
Quand on parcourt le rapport, on se dit que si les Parisiens savaient, ils seraient pour le moins surpris. Sur le personnel, on constate des augmentations massives – et contrairement à ce qu’on pourrait imaginer bénéficiant plutôt aux cadres, des accords nombreux – trop – et très avantageux ; une absence de programmation des coûts financiers de toutes ces mesures ; des embauches nombreuses. Je vous fais grâce de la description des tableaux de salaire, d’augmentation et d’embauche mais ils sont parlant et je vous invite à aller y jeter un œil.
Si encore tout cela pouvait profiter à la qualité du site.
Au-delà de mes expériences personnelles sur le sujet, le rapport de la Chambre est clair : la qualité n’est pas au rendez-vous, loin s’en faut. Des temps d’attente longs et mal gérés, une capacité d’accueil mal anticipée et j’en passe. Le résultat est là : un nombre de visite en baisse, non compris les questions bien compréhensibles liées à la sécurité.
Aussi, Madame la Maire, le Groupe Modem souhaite savoir quelle sera la réaction de l’exécutif : allez-vous tenir compte des demandes pressantes de la Chambre, et mettre en œuvre une véritable politique d’objectif, d’investissement, de rationalisation. Bref, pouvez-vous nous confirmer que votre souhait est de retrouver une ambition pour ce site ?

Séverine de Compreignac